Meilleurs Prenoms logo

A fÊter aujourd’hui

fiche prÉnom

SIMON-LOUIS

OK

Vous recherchez l'étymologie d'un prénom composé de SIMON et LOUIS.
Vous trouverez l'origine et sens de ces prénoms ci-dessous.


Simon

Genre : masculin

Origine et sens : qui est exaucé (hébreu).

Fête : 28 octobre

Origine géographique :

anglais, français, allemand, scandinave, cultures judéo-chrétiennes

En savoir plus :

Ce nom mentionné dans l’Ancien Testament est très ancien. Il fut porté par Simon Macchabée, gouverneur juif de la Judée et fondateur de la dynastie des Hasmonéens au IIe siècle avant J.-C. Il fut également porté par plusieurs saints, dont deux apôtres. Simon se diffuse au Moyen Âge, connaît une envolée durant la Réforme, et maintient ses attributions dans les pays de culture judéo-chrétienne jusqu’au XIXe siècle. Son retour français est tardif, et somme toute modeste, puisqu’il ne perce pas au-dessus du 35e rang masculin à son pic (au début des années 1990).
Simon est le nom originel de l’apôtre qui devint saint Pierre. Jésus choisit ce nom pour lui en référence à la mission dont il fut investi, celle de bâtir des églises « solides comme de la pierre ».  Apôtre de Jésus lui aussi, saint Simon, appelé le « zélote », aurait prêché l’Évangile en Perse avant de mourir martyr. Dans l’Ancien Testament, Simon, le fils de Jacob et Léa, est le fondateur d’une des douze tribus d’Israël. Général et homme d’État sud-américain, Simon Bolívar combattit pour l'indépendance des colonies espagnoles d'Amérique. Il est le libérateur du Venezuela, de la Colombie, de l'Équateur et du Pérou.

Caractérologie :

résolution, méditation, savoir, volonté, intelligence


Louis

Genre : masculin

Origine et sens : illustre au combat (germanique).

Fête : 25 août

Origine géographique :

français, allemand, anglais

En savoir plus :

Louis le Pieux, le fils de Charlemagne, était roi d’Aquitaine lorsqu’il fut couronné empereur à Aix-la-Chapelle en 813. Son sacre traça la voie d’une longue dynastie de Louis : dix-sept rois français portant ce nom se sont succédé jusqu’au XIXe siècle. Mais malgré ce prestigieux passé, Louis n’a guère été attribué en France.
Très impopulaire à la fin de la Révolution, suite à l’exécution de Louis XVI, le prénom renaît à la fin du XIXe siècle. Il suscite un tel engouement qu’il brille au 2e rang des attributions masculines de 1901 à 1908. S’il n’a jamais pu renouveler cet exploit par la suite, Louis rayonne de nouveau dans les tops 10 français et parisien depuis 2010.
Louis IX, plus communément appelé Saint Louis, fut roi de France de 1226 à 1270. Passionné par la théologie dès son plus jeune âge, il fut à l’origine de la construction de la Sainte-Chapelle à Paris et dirigea plusieurs croisades pour soutenir les royaumes chrétiens d’Orient affaiblis. Il mourut en 1270, lors de sa huitième croisade, aux pieds des remparts de Tunis.
Louis XIV (1638-1715) accéda au trône à l’âge de 5 ans. Afin de le préparer à son règne personnel, le jeune Louis fut placé, durant dix-huit ans, sous la régence de sa mère, Anne d’Autriche. Conseillé par Colbert, il développa le commerce et réorganisa l’armée, l’administration et les finances du pays. Contemporain de Molière, La Fontaine et Lully, le Roi-Soleil a favorisé le rayonnement des arts et des sciences de la France dans le monde.

Caractérologie :

persévérance, structure, sécurité, efficacité, raisonnement