Meilleurs Prenoms logo

A fÊter aujourd’hui

fiche prÉnom

NICOLAS-SEBASTIEN

OK

Vous recherchez l'étymologie d'un prénom composé de NICOLAS et SEBASTIEN.
Vous trouverez l'origine et sens de ces prénoms ci-dessous.


Nicolas

Genre : masculin

Origine et sens : victoire du peuple (grec).

Fête : 6 décembre

Origine géographique :

français

En savoir plus :

De nombreux souverains, plusieurs saints et cinq papes ont porté ce prénom dans les pays chrétiens depuis le XIIe siècle. En France, on le trouve souvent placé dans les premiers rangs, non loin de Jean et Pierre, jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. C’est après une longue parenthèse qu’il ressuscite dans les années 1960, faisant tant d’émules qu’il trône sur le palmarès français au début des années 1980. Il reste très attribué jusqu’au début des années 2000. On rencontre plus aisément ce prénom dans le nord de la France, où la tradition de la Saint-Nicolas s’est perpétuée. En dehors de l’Hexagone, Nicolas et ses nombreuses variantes sont très répandus dans le monde occidental, en Russie et dans les pays slaves.
Saint Nicolas est le nom donné à l’évêque de Myre (Turquie) qui manifesta une grande bonté envers les enfants au IVe siècle. Nicolas Copernic est l’astronome polonais qui démontra en 1543 que la Terre n’est pas le centre de l’Univers et qu’elle tourne autour du Soleil.

Caractérologie :

dynamisme, audace, direction, logique, décision


Sébastien

Genre : masculin

Origine et sens : respecté, vénéré (grec).

Fête : 20 janvier

Origine géographique :

français

En savoir plus :

La forme latine Sebastianus, portée au Ve siècle par un empereur romain, est l’ancêtre du Sebastian anglais, allemand, scandinave et espagnol en usage au Moyen Âge. En France, Sébastien fait peu d’émules avant que Belle et Sébastien soit diffusé en 1965. Le nombre de ses attributions, décuplées par le succès de la série télévisée, le propulse au premier rang masculin de 1975 à 1979, puis au deuxième jusqu’en 1985. Son reflux s’est accentué au début du IIIe millénaire.
Capitaine dans l'armée de Dioclétien au IIIe siècle, saint Sébastien fut battu à mort par ses soldats lorsque ceux-ci découvrirent qu'il était chrétien. Il est le patron des prisonniers. Ce prénom fut également porté par un roi du Portugal au XVIe siècle.

Caractérologie :

ténacité, méthode, fiabilité, engagement, détermination