Meilleurs Prenoms logo

A fÊter aujourd’hui

fiche prÉnom

NICOLAS-FRANCOIS

OK

Vous recherchez l'étymologie d'un prénom composé de NICOLAS et FRANCOIS.
Vous trouverez l'origine et sens de ces prénoms ci-dessous.


Nicolas

Genre : masculin

Origine et sens : victoire du peuple (grec).

Fête : 6 décembre

Origine géographique :

français

En savoir plus :

De nombreux souverains, plusieurs saints et cinq papes ont porté ce prénom dans les pays chrétiens depuis le XIIe siècle. En France, on le trouve souvent placé dans les premiers rangs, non loin de Jean et Pierre, jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. C’est après une longue parenthèse qu’il ressuscite dans les années 1960, faisant tant d’émules qu’il trône sur le palmarès français au début des années 1980. Il reste très attribué jusqu’au début des années 2000. On rencontre plus aisément ce prénom dans le nord de la France, où la tradition de la Saint-Nicolas s’est perpétuée. En dehors de l’Hexagone, Nicolas et ses nombreuses variantes sont très répandus dans le monde occidental, en Russie et dans les pays slaves.
Saint Nicolas est le nom donné à l’évêque de Myre (Turquie) qui manifesta une grande bonté envers les enfants au IVe siècle. Nicolas Copernic est l’astronome polonais qui démontra en 1543 que la Terre n’est pas le centre de l’Univers et qu’elle tourne autour du Soleil.

Caractérologie :

dynamisme, audace, direction, logique, décision


François

Genre : masculin

Origine et sens : Ce prénom ancien a été porté par plusieurs saints, deux rois de France, et plus récemment, deux présidents français et un pape. Il vient du latin francus, « homme libre », et signifie également « le Français » depuis que saint François d’Assise, né sous le nom de Giovanni, fut renommé Francesco par son père : ce dernier revenait si heureux d’un voyage d’affaires en France qu’il voulut ainsi rendre hommage à ce pays.

Fête : 4 octobre, 24 janvier

Origine géographique :

français

En savoir plus :

Au XIIIe siècle, Francesco et François se diffusent ensemble, puis François devient la forme française prédominante. Il est très répandu au moment du règne de François Ier, au XVIe siècle, et restera l’un des 10 prénoms les plus attribués jusqu’au XIXe siècle. Il fallait que François reprenne son souffle pour se hisser aux portes du top 20 français en 1961, son dernier point culminant. Il est aujourd’hui un prénom rare pour les nouveau-nés.
Le 4 octobre célèbre la fête de saint François d'Assise (1182-1226), le plus connu des saints porteurs du nom. Saint François d’Assise vendit ses biens au profit des pauvres, fonda un ordre qui porta son nom et partit évangéliser les campagnes. Il prêcha la foi aux musulmans de Syrie et d'Égypte et plaida pour l'arrêt de la guerre opposant chrétiens et musulmans auprès du sultan de Damiette. Artisan de la Réforme catholique, saint François de Sales (1567-1622) est le patron des journalistes. Il est fêté le 24 janvier.

Caractérologie :

structure, sécurité, persévérance, raisonnement, détermination