Meilleurs Prenoms logo

A fÊter aujourd’hui

fiche prÉnom

HENRI-FREDERIC

OK

Vous recherchez l'étymologie d'un prénom composé de HENRI et FREDERIC.
Vous trouverez l'origine et sens de ces prénoms ci-dessous.


Henri

Genre : masculin

Origine et sens : maître de maison (germanique).

Fête : 13 juillet

Origine géographique :

français

En savoir plus :

Sous ses différentes graphies (Henry, Harry, Enrique, Enrico, Heinrich, etc.), ce prénom royal fut porté par quatre rois de France, huit rois anglais et de nombreux souverains castillans et germaniques. Henri est recensé au Moyen Âge mais il décolle véritablement dans les pays européens au XVIIe siècle. À la fin du XIXe siècle, il est très attribué en France (dans les 5 premiers rangs masculins jusque dans les années 1900). Malgré son déclin subséquent, Henri n’a jamais déserté les maternités.
Surnommé le Vert-Galant en référence à ses nombreuses maîtresses, Henri IV est resté dans l'histoire comme un roi doué d'une grande intelligence politique. Assassiné en 1610 par Ravaillac, un catholique fanatique, il fut pleuré par le peuple envers lequel il avait été généreux. Le 13 juillet célèbre un empereur germanique du XIe siècle, Henri II, qui œuvra pour la propagation de la foi chrétienne.

Caractérologie :

altruisme, idéalisme, intégrité, réflexion, dévouement


Frédéric

Genre : masculin

Origine et sens : pouvoir de la paix (germanique).

Fête : 18 juillet

Origine géographique :

françaisrédéric est, sous cette graphie, un prénom français. Il s'orthographie sans accent en dehors de l'Hexagone.

En savoir plus :

Ce grand prénom royal a été, sous ses différentes graphies, porté par une trentaine de souverains germaniques, prusses, danois, suédois et norvégiens. Il est fréquent dans les pays anglo-saxons et scandinaves à partir du XVIIIe siècle mais peine à briller en France. C’est bien plus tard, au terme d’une progression lente mais constante, qu’il se révèle au XXe siècle. Il culmine au 4e rang masculin en 1973, après la gloire d’Éric, avant de chuter brutalement.
Surnommé Barberousse, Frédéric Ier (Friedrich en allemand) fut le premier roi de Prusse au XVIIIe siècle. Son fils et successeur, Frédéric II le Grand, réorganisa ses États et fit de son armée une force militaire redoutable. Intellectuel francophile, il tissa des liens avec Voltaire et les plus grands savants de son époque.

Caractérologie :

dynamisme, curiosité, logique, courage, caractère