Meilleurs Prenoms logo

A fÊter aujourd’hui

fiche prÉnom

GEORGES-JEAN

OK

Vous recherchez l'étymologie d'un prénom composé de GEORGES et JEAN.
Vous trouverez l'origine et sens de ces prénoms ci-dessous.


Georges

Genre : masculin

Origine et sens : labourer le sol (grec).

Fête : 23 avril

Origine géographique :

français

En savoir plus :

Peu connu par le passé, Georges entame une carrière anglaise sous le règne de George Ier (1714-1727). Ce patronage royal assure le succès du prénom dans le monde anglophone avant de le propulser dans l’Hexagone. Bien qu’il ait atteint son apogée à la fin du XIXe siècle, Georges se maintient parmi les 10 premiers choix français de 1900 à 1929. Une longévité qui fait de lui le 17e prénom le plus attribué du XXe siècle en France.
Soldat romain né en Cappadoce, Saint-Georges mourut martyr en 303 sous le règne de Dioclétien. Une légende raconte qu'il aurait tué un dragon dans un camp libyen afin de sauver une princesse qui allait lui être sacrifiée. Patron de l'Angleterre, Saint-Georges a inspiré la création de la croix de Saint-Georges, récompense attribuée aux plus braves et courageux. George Washington (1732-1799), le premier président des États-Unis, Georges Pompidou (1911-1974), président français, et plusieurs rois d'Angleterre ont illustré ce prénom. Et depuis l'été 2013, un nouvel héritier à la couronne britannique se prénomme Georges : le fils de Kate Middleton et du prince William.

Caractérologie :

structure, sécurité, persévérance, efficacité, détermination


Jean

Genre : masculin

Origine et sens : Dieu fait grâce (hébreu).

Fête : 24 juin

Origine géographique :

français

En savoir plus :

L’apôtre Jean et saint Jean-Baptiste ont, dès le premier siècle, assuré le succès de Jean. Sa diffusion a été renforcée par les nombreux saints, papes et rois porteurs du nom à différents moments de l’histoire. Jean grandit en Orient avant de se propager en Occident chrétien, où il est très attribué au Moyen Âge. Sous ses différentes graphies (John, Juan, Giovanni, Johannes, Jan, Ivan, etc.), il se maintient tout premier ou presque du XIVe au XIXe siècle. En France, sa prééminence est encore incontestée durant la première partie du XXe siècle, où il règne sans interruption jusqu’à ce que Philippe le détrône en 1959. Il est encore aujourd’hui le prénom le plus porté en France.
Infatigable prêcheur des foules qui s'amassaient sur les rives du Jourdain, Jean le Baptiste (aujourd'hui Jean-Baptiste) baptisa Jésus et de nombreux convertis dans l'eau du fleuve. Il est le patron des Québécois, des cordeliers, des rémouleurs et des tonneliers.

Caractérologie :

adaptation, pratique, générosité, communication, enthousiasme