Meilleurs Prenoms logo

A fÊter aujourd’hui

fiche prÉnom

ELISABETH-ANNE

OK

Vous recherchez l'étymologie d'un prénom composé de ELISABETH et ANNE.
Vous trouverez l'origine et sens de ces prénoms ci-dessous.


Élisabeth

Genre : féminin

Origine et sens : Ce prénom biblique vient de l’hébreu Elisheva, d’où la signification « Dieu est serment ».

Fête : 17 novembre

Origine géographique :

français

En savoir plus :

Dans de nombreux pays d’Europe, Élisabeth a été très répandu au Moyen Âge et durant les siècles qui ont suivi. C’est, au moment du règne d’Élisabeth Ier (1558-1603), le choix féminin le plus attribué en Angleterre. Au XVIIe siècle, Élisabeth est massivement choisi par les puritains anglophones qui sèment sa gloire outre-Atlantique. Ce prénom est encore très fréquent lorsqu’Élisabeth de Wittelsbach (1837-1898), l’impératrice d'Autriche, prend le célèbre surnom de Sissi. Ce choix devenu classique dans de nombreux pays occidentaux finit par faire des adeptes en France. Élisabeth monte aux portes du top 20 féminin au milieu des années 1950 avant d’être éclipsé par son dérivé Isabelle.
Dans le Nouveau Testament, Élisabeth est la cousine de Marie et l'épouse de Zacharie. Alors qu'elle se résigne à ne jamais avoir d'enfant, elle parvient à engendrer quatre fils à un âge avancé. Jean, le futur saint Jean-Baptiste, est son premier-né. Dans l’Ancien Testament, Elisheva est la femme du grand prêtre Aaron, le frère de Moïse. Sainte Élisabeth de Hongrie, surnommée « reine des pauvres », se consacra aux plus démunis au XIIIe siècle.

Caractérologie :

détermination, altruisme, idéalisme, intégrité, sensibilité


Anne

Genre : féminin

Origine et sens : grâce (hébreu).

Fête : 26 juillet

Origine géographique :

français, anglais, scandinave, néerlandais

En savoir plus :

La tradition bretonne dit que sainte Anne serait née en Bretagne, qu’elle serait allée en Judée pour y épouser Joachim, et qu’elle serait revenue terminer ses jours dans son pays natal. Avant de devenir la très populaire patronne de la Bretagne, et bien avant les débuts du christianisme, les Gaulois vénéraient Ana, la déesse mère de la Fertilité et des dieux celtes. Son assimilation à sainte Anne, la mère de Marie dans la Bible, a épaissi la part de mystère qui lui est associée.
Ce prénom est recensé dès les premiers siècles en Orient. Il devient très fréquent dans le monde chrétien au Moyen Âge. La forme Anna apparaît à partir du XVIIIe siècle dans les pays occidentaux et dispute rapidement la suprématie d’Anne dans les pays anglophones. En France, Anne a dominé Anna jusqu'à la fin des années 1990 avant de s'éclipser.

Caractérologie :

connaissances, sagacité, spiritualité, philosophie, originalité