Meilleurs Prenoms logo

A fÊter aujourd’hui

fiche prÉnom

DENIS-PIERRE

OK

Vous recherchez l'étymologie d'un prénom composé de DENIS et PIERRE.
Vous trouverez l'origine et sens de ces prénoms ci-dessous.


Denis

Genre : masculin

Origine et sens : fils de Dieu (grec).

Fête : 9 octobre

Origine géographique :

français, anglais, allemand, slave méridional

En savoir plus :

Dieu du Vin dans la mythologie grecque, Dionysos donne des racines anciennes à ce nom. Porté par un saint du IIIe siècle et attesté au Moyen Âge, Denis s’implante outre-Manche sous le règne de Guillaume le Conquérant. Il y devient assez fréquent et maintient son niveau d’occurrences jusqu’au XVIIe siècle. Son essor français est bien plus tardif : Denis monte aux portes du top 20 dans les années 1960 et prénomme plus de 1000 nouveau-nés par an jusqu’en 1979.
Missionnaire en Gaule au IIIe siècle, saint Denis fut le premier évêque de Paris. L'empereur Domitien le jugea trop influent et le fit décapiter sur le mont des Martyrs (aujourd'hui connu sous le nom de Montmartre). Saint Denis est le patron de la France.

Caractérologie :

bienveillance, paix, conseil, détermination, conscience


Pierre

Genre : masculin

Origine et sens : petit caillou (grec).

Fête : 29 juin

Origine géographique :

français

En savoir plus :

Le premier pape, une centaine de saints et de nombreux rois ont porté ce prénom très courant dans le monde occidental. Simon est le nom originel de l’apôtre qui devint saint Pierre. Jésus choisit ce nom pour lui en référence à la mission dont il fut investi, celle de bâtir des églises « solides comme de la pierre. » L’immense popularité de saint Pierre participa à la diffusion du nom en Orient chrétien puis en Occident. Il fut, sous ses nombreuses graphies, largement attribué au Moyen Âge, et dans un passé plus récent, porté par deux empereurs du Brésil et nombre de rois européens. Trois tsars russes, dont le fondateur de la ville de Saint-Pétersbourg (Pierre le Grand), ont également illustré ce prénom.
Si Pierre est l’un des prénoms les plus attribués en France du XVe au XXe siècle, il n’a guère eu l’occasion de devancer Jean, son plus grand rival. Faute de mieux, il s’est souvent contenté des deuxièmes rangs. Sa rébellion survient en 1981 : alors que Jean poursuivait son reflux, Pierre s’est redressé et l’a dépassé. Il le tient à distance respectueuse depuis.

Caractérologie :

habileté, ambition, management, passion, force