Meilleurs Prenoms logo

A fÊter aujourd’hui

fiche prÉnom

DAVID-FREDERIC

OK

Vous recherchez l'étymologie d'un prénom composé de DAVID et FREDERIC.
Vous trouverez l'origine et sens de ces prénoms ci-dessous.


David

Genre : masculin

Origine et sens : aimé, chéri (hébreu).

Fête : 29 décembre

Origine géographique :

anglais, français, allemand, espagnol, portugais, scandinave, néerlandais, cultures juives

En savoir plus :

Dans l’Ancien Testament, David est célèbre pour avoir terrassé le géant Goliath avec sa fronde, mettant un terme à la guerre qui opposait les Philistins à l'armée d'Israël. Cet épisode biblique a inspiré les œuvres de Michel-Ange, Titien et bien d’autres artistes. David est très répandu dans les pays anglophones depuis le Moyen Âge, notamment en Écosse qui a compté deux rois porteurs du nom. Malgré sa notoriété, ce prénom est rare avant le milieu du XXe siècle en France. Il rencontre un fort engouement une fois redécouvert, s’illustrant dans les 5 premiers rangs français tout au long des années 1970. On rencontre David et ses variantes (Daoud, Davud, Davo, Davut, etc.) dans le monde entier.
Jeune berger dans l’Ancien Testament, David se distingue à la cour du roi grâce à ses talents de poète et de musicien hors pair. Il épouse la fille du roi Saül, et s'il commet l'adultère avec Bethsabée, son repentir n'en est pas moins exemplaire. Devenu roi, David rassemble les Hébreux et leur offre Jérusalem pour capitale.

Caractérologie :

engagement, ténacité, méthode, sens du devoir, fiabilité


Frédéric

Genre : masculin

Origine et sens : pouvoir de la paix (germanique).

Fête : 18 juillet

Origine géographique :

françaisrédéric est, sous cette graphie, un prénom français. Il s'orthographie sans accent en dehors de l'Hexagone.

En savoir plus :

Ce grand prénom royal a été, sous ses différentes graphies, porté par une trentaine de souverains germaniques, prusses, danois, suédois et norvégiens. Il est fréquent dans les pays anglo-saxons et scandinaves à partir du XVIIIe siècle mais peine à briller en France. C’est bien plus tard, au terme d’une progression lente mais constante, qu’il se révèle au XXe siècle. Il culmine au 4e rang masculin en 1973, après la gloire d’Éric, avant de chuter brutalement.
Surnommé Barberousse, Frédéric Ier (Friedrich en allemand) fut le premier roi de Prusse au XVIIIe siècle. Son fils et successeur, Frédéric II le Grand, réorganisa ses États et fit de son armée une force militaire redoutable. Intellectuel francophile, il tissa des liens avec Voltaire et les plus grands savants de son époque.

Caractérologie :

dynamisme, curiosité, logique, courage, caractère