Meilleurs Prenoms logo

A fÊter aujourd’hui

fiche prÉnom

BENJAMIN-EMILE

OK

Vous recherchez l'étymologie d'un prénom composé de BENJAMIN et EMILE.
Vous trouverez l'origine et sens de ces prénoms ci-dessous.


Benjamin

Genre : masculin

Origine et sens : fils du Sud (hébreu).

Fête : 31 mars

Origine géographique :

anglais, français, allemand, néerlandais, occitan

En savoir plus :

Ce prénom biblique est établi de longue date dans les communautés juives du monde entier. Doté d’un saint ayant vécu au Ve siècle, il fut également usité dans les familles chrétiennes au Moyen Âge. Il est peu fréquent lorsque les puritains anglophones relancent sa vogue au XVIIe siècle. Très rare jusqu’au début des années 1970, Benjamin se hisse dans les 10 premiers rangs français en l’espace de deux décennies. Il est très répandu dans les pays anglo-saxons aujourd’hui, notamment aux États-Unis.
Dans l’Ancien Testament, Benjamin est le fils de Jacob et Rachel. En le mettant au monde, Rachel le prénomme Ben Oni (« fils de ma douleur »), avant de décéder. Mais Jacob, qui ne peut se résoudre à tant de tristesse, opte pour un prénom signifiant « fils du Sud ». Benjamin est le père de la tribu des Benjaminites dont Saül, le premier roi d'Israël, est descendant. Prédicateur en Perse, saint Benjamin fut condamné au martyre par le roi Yezdegerd au Ve siècle.

Caractérologie :

audace, énergie, découverte, originalité, détermination


Émile

Genre : masculin

Origine et sens : travailleur (germanique).

Fête : 22 mai

Origine géographique :

français

En savoir plus :

Ce nom porté par une grande famille romaine renaît en France au XVIe siècle. Il atteint son sommet durant la vie d’Émile Zola (1840-1902), se manifestant aussi bien en Allemagne (Emil) qu’au Portugal ou en Espagne (Emilio). Émile reste assez attribué dans l’Hexagone jusqu’à sa disparition progressive dans les années 1920. Mais le retour du rétro le fait frémir de nouveau. Émile pourrait briguer de nouveaux trophées dans les prochaines années.
Général romain né vers 230 avant J.-C, Lucius Æmilius Paullus vainquit Persée, le dernier roi de Macédoine, à Pydna. Au IIIe siècle, un saint portant ce nom fut condamné au martyre à Carthage pour avoir proclamé sa foi.

Caractérologie :

vitalité, achèvement, stratégie, leadership, ardeur